Chiot propreté

  • L'apprentissage de la propreté

    Guide pour l’apprentissage de la propreté chez le chiot

    Dans un premier temps, choisir un endroit pour le chiot, son lieu de couchage peut sembler anodin, mais s’avère essentiel dans l’apprentissage de la propreté. Lui offrir un endroit adapté permettra un apprentissage plus rapide et facile, pour vous comme pour lui ; l’idée majeure étant qu’il n’ait pas ou peu la possibilité de se soulager en intérieur.

    Le lieu de couchage

    Votre chiot aura besoin de sorties fréquentes les premières semaines ; il est donc important de choisir un endroit adéquat et proche de la sortie. Mais attention, les endroits de passages (entrée, couloirs, etc.) sont à éviter. Si vous avez une famille nombreuse, il est primordial de choisir un endroit au calme pour que le chiot ne soit pas dérangé lors des phases de sommeil ou repos. De plus, placer le chiot dans l’entrée pourrait lui indiquer que vous souhaitez qu’il gère les entrées et sorties des membres du foyer, et le placer en position de garde. La plupart des chiens sont très mal à l’aise dans cette fonction et pourraient vite montrer des signes de malaise (anxiété, stress, etc.).

    Lors de vos absences

    Si vous avez un parc bien adapté pour votre chiot, n’hésitez pas l’y laisser lors de vos absences (course extérieure, chercher le courrier, rdv médecin, etc.). Afin que cet endroit soit apprécié, vous pouvez lui servir ses repas dans cet endroit ; le mettre dans le parc pour les moments de repos/sieste avec éventuellement un jouet qu’il apprécie ou un article à ronger (nerf de bœuf, oreille de veau ou lapin, etc.). Il associera rapidement son parc à un endroit super sympa et ne verra aucun inconvénient à y rester 1 ou 2 heures si vous devez vous absenter. Vous pourrez moduler et agrandir le parc en fonction de ses besoins, de son rythme d’apprentissage et de sa croissance.  Si vous n’avez pas de parc, une cuisine fermée ou une pièce dédiée fera très bien l’affaire ; habituez le chiot à y passer du temps comme décrit ci-dessus. Pensez bien qu’un chiot peut avoir des accidents de propreté ; l’idéal est d’avoir un sol en carrelage. Si vous avez du parquet, vous pouvez acheter du sol vinyle de la taille de la pièce pour protéger votre parquet. Que ce soit dans son parc ou dans sa pièce, placez un coin « toilette » avec des tapis de propreté ou de toilettes pour chats dans lesquelles vous aurez disposé des granules de paille (cf photo dans la section « Apprentissage de la propreté »). Assez rapidement, lorsque le chiot est propre, vous n’aurez plus besoin du parc ni de l’enfermer dans une pièce. Vous profiterez simplement de moments où il est fatigué (sieste, moment de repos) pour sortir sans lui.

    Une image contenant intérieur, encombré

Description générée automatiquement