Le nez du chien

  • Par chienzen
  • Le 17/01/2021
  • 0 commentaire

Saviez-vous que l’odorat est le premier des 5 sens actifs chez le chien, mais aussi le dernier?

En effet, les chiots naissent sourds et aveugles; on parle alors de période néonatale. Leurs yeux s’ouvriront progressivement vers 10-14 jours de vie, suivis quelques jours plus tard par l’ouverture du canal auditif. Ils seront complètement « opérationnels » vers l’âge de 3 semaines environ, avec un accroissement rapide de leur développement locomoteur. Naître sourd et aveugle représente un sérieux handicap pour les chiots! Comment trouver la mamelle nourricière?


Si vous avez eu la chance d’observer une portée de chiots de quelques jours, il est intéressant d’observer ces petits êtres balancer leurs têtes à droite, à gauche, humer l’air… pour localiser leur mère, puis se diriger maladroitement tant bien que mal vers elle afin de trouver la bonne mamelle (oui, parce que bien souvent, on retrouve le même chiot toujours à la même tétine!). On peut donc aisément en conclure que le premier sens que développe un chiot est celui de l’odorat. Ce sens qui lui permettra de se nourrir, de grandir, et donc de vivre.
Les chiens adultes vont bien entendu garder ce sens très développer, mais ils s’appuieront également sur la vue. Lorsqu’un chien nous cherche ou qu’il se met en mode « chasse », il va bien souvent chercher à vue, dans un premier temps, puis si cette recherche ne donne rien, il passera en mode olfactif. Le chien est donc majoritairement visuel et olfactif - l’humain quand à lui est visuel et auditif. Si vous vous perdez un jour en forêt, vous allez observer, scruter les environs du regard afin de voir si vous voyez quelque chose (une issue à cette forêt!). Si cette technique ne donne rien, vous vous mettrez rapidement à tendre l’oreille, pour tenter de percevoir un éventuel signe de civilisation (voiture, bruit mécanique, voix humaines, travaux, etc.) qui signifierait que vous ne vous retrouverez pas livré à vous-même! Nous sommes donc visuels et auditifs.


En vieillissant, tout comme nous, les chiens vont perdre en acuité visuelle, parfois atteints de cataracte, voir même devenir totalement aveugles. Leur ouïe pourrait également se retrouver affectée par le poids des années. Progressivement, vous pourriez vous rendre compte que votre chien ne répond plus à vos demandes, ignore vos appels, voir même ne réagit plus au moindre bruit, signifiant qu’il est devenu sourd. En revanche, l’odorat ne subira quasiment jamais (les cas d’anosmie chez le chien sont rarissimes) la quelconque altération temporelle. D’ailleurs, les vieux chiens sont rarement affectés par une cécité progressive: ils apprennent à compenser, notamment avec leur nez.


Pour conclure, je dirais que le flair du chien est son assurance vie… grâce à son odorat développé, il sera toujours capable de se diriger, continuant ainsi à voir en 3D, un peu à la façon qu’ont les chauves-souris d’utiliser les ultrasons (le chien n’a évidemment pas cette capacité).


Si vous souhaitez pratiquer une activité sportive autour du flair, jetez un oeil sur le lien ci-dessous:
https://chien-zen.teachable.com/p/detection-sportive-nosework

Img 8748

 

Ajouter un commentaire